Blogue

Pourquoi acheter local?

4 minutes de lecture

Depuis 2 ans, l’achat local connaît une montée en flèche.. Selon le baromètre de la consommation responsable, les ¾ de la population québécoise disent faire attention à ce qu’ils achètent. Cependant, acheter local n’a pas toujours la même signification pour tous, on divise la tendance en 2 catégories: prioriser les produits fabriqués ou cultivés localement et/ou favoriser les entreprises privées québécoises. Les deux n’ont pas exactement le même but, l’un est une tendance plutôt écoresponsable tandis que l’autre se concentre plutôt sur l’aspect économique. Si, au final, les deux sont considérés comme de l’achat local, comment s’y retrouver et s’assurer que nos achats soient également responsables ? Pour que ce soit plus clair, nous avons divisé l’article en trois catégories : économie, écologie et impact social. Le but est simple: être en mesure d’aller chercher l’information nécessaire pour prendre des décisions éclairées, parce qu’un•e client•e informé•e est toujours gagnant•e!

L’aspect économique en bref

Pas besoin de vous dire que d’acheter local est favorable à notre économie, mais au fond qu’est-ce que ça nous rapporte ? Prendre la décision d’acheter d’un•e producteur•rice local•e vs un•e concurrent•e situé•e dans un autre pays, ça semble peut-être banal, mais au fond c’est investir indirectement dans l’économie du Québec. En effet, plus l’argent est dépensé localement, plus cet argent pourrait être redistribué localement. Selon le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), si chaque consommateur achetait pour 30 $ de plus en produits québécois par année, on injecterait un milliard de dollars de plus dans l’économie québécoise en cinq ans. Imaginez si on le faisait tous les ans, de plus en plus ?

L’aspect écologique

Prioriser l’achat local, c’est aussi réduire notre empreinte écologique. Pourquoi ? Car, plus petit est le nombre de kilomètres entre nous et nos produits, moins il y aura de transport et donc moins de production de gaz à effet de serre.
Saviez-vous que la plupart de nos aliments parcourent en moyenne 2400 km pour se rendre sur nos tablettes, alors qu’une bonne quantité peut être produite ici aussi ? Ça en fait du transport.

Il ne faut pas oublier que l’utilisation de pesticides dans le secteur alimentaire est un problème environnemental et humain puisque ces produits toxiques terminent souvent dans les cours d’eau, détruisant la faune et la flore et impactant notre santé. Les mesures, sanctions et réglementations peuvent être moins élevées dans certains pays qui fournissent nos supermarchés en produits frais.

Ok, mais comment faire sa part ? C’est facile, mais en même temps il faut faire attention aux étiquettes et à la provenance !

Lorsque vous choisissez vos fruits et légumes, prenez le temps de choisir un produit étiqueté produit du Québec et/ou Canada. Si vous avez l'habitude de magasiner dans les grands centres, ne vous fiez pas toujours aux étiquettes des rangées, souvent les provenances y sont mélangées et vous pourriez donc acheter sans le savoir des produits importés. Lorsque vous achetez des produits emballés, recherchez l’information sur le contenant qui indique la provenance, mais faites attention s’il est indiqué produit du Québec et/ou Canada, il se peut que le produit ait tout simplement été emballé ici, mais fabriqué ailleurs et/ou avec des ingrédients provenant de loin. De là l’importance de prioriser des produits que nous pouvons cultiver ici. Il est alors plus facile de s’assurer de leur provenance et surtout de consommer des produits de saison ! Notons que tout ceci s’applique aussi pour les biens matériels, informez-vous toujours sur les fabricants !

L’impact social

Après coup, consommer local a aussi des bienfaits sur le côté social.

Acheter des produits d’ici, c'est s'assurer de l’équitabilité du produit. Pourquoi ? Parce qu' ici nous avons la chance d’avoir des lois qui protègent les travailleurs•ses. Ce que ça veut dire, c’est que, en général, nous ne travaillons jamais en dessous d’un salaire minimum et un il y a des limites de temps de travail. Malheureusement, ce n’est pas le cas pour tous. Dans beaucoup de pays qui produisent nos aliments ou fabriquent nos biens, les lois sont incomplètes, différentes et parfois inexistantes. Les gens sont donc amenés à travailler pour des salaires très bas en faisant énormément d’heures par semaine. Bien sûr, ce qui en découle sont des tarifs plus bas que ce l’on fabrique ici, mais au fond à quel prix ?

Voici ce que trois de nos partenaires en pensent :

"C'est tout naturel pour nous de faire affaires avec des entreprises locales, avec qui on partage des valeurs fondamentales! Nos partenariats favorisent les circuits courts, la réduction de déchets et la valorisation des produits certifiés biologiques. C'est une formule gagnante pour nous, pour les consommateurs, et pour la planète!"
-Mélanie Gagné, propriétaire, LpB - La p'tite Brûlerie inc.

"Il est important de souligner que toute entreprise devrait être fière de faire partie de l’économie locale québécoise et de créer des emplois. C’est vraiment important pour la prospérité du Québec !

Depuis 2013, on travaille dans le vrac et on prône la réduction des déchets, particulièrement du verre, qui n’est pas beaucoup recyclé au Québec. On s’efforce vraiment de maintenir de bonnes pratiques et surtout, de bonnes intentions, que ce soit pour nos clients ou pour nos employés "
-OLIVE PRESSÉ

"Pour Gutsy, faire partie de l’économie locale c’est encourager et soutenir les entreprises québécoises tout en offrant à nos proches les meilleures boissons fermentées sur le marché!"
-GUTSY

Donc, résumons, pourquoi acheter local ?
Pour investir dans nos collectivités, pour la planète, pour des aliments sains et aussi pour l’équitabilité au travail. Peu importe votre raison personnelle pour le faire, vous avez maintenant les cartes en main et c’est à votre tour de jouer !

Encore plus...

Soyez les premiers
à recevoir nos nouveautés,
nos recettes et nos articles.

Limoilou

885, 3e avenue
Québec (Québec)
G1L  2W8

418 523-1616

Lun-Ven
10h à 18h30
Sam-Dim
10h à 17h

Montcalm

980, avenue Cartier
Québec (Québec)
G1R 2S1

418 353-1616

Lun-Ven
10h à 18h30
Sam-Dim
10h à 17h