Réponses en vrac - Le plastique et le recyclage

2 minutes de lecture

Zéro Déchet, minimalisme, vrac, véganisme... Des mots qui sont bien à la mode, mais qu’est-ce que ça signifie et qu’est-ce que ça implique? Dans ces chroniques, nous essaierons de répondre aux grands et petits questionnements englobant ces sujets!

>

Mais pourquoi on s’en fait autant avec le plastique ? Ça se recycle non ?!

Actuellement, seulement 9% du plastique produit à l’échelle mondiale a été recyclé . Le reste se retrouve dans la nature. Même si l’on pense qu’un item se recycle, dépendamment des règles de votre ville ou municipalité, certains items peuvent ne pas être acceptés. Par exemple, le plastique numéro 6 est accepté par la ville de Québec , mais refusé par les villes de Montréal et Sherbrooke . Les tubes de dentifrice sont recyclables à Sherbrooke, mais refusés à Montréal. Plusieurs raisons causent le refus de ces items.

D'une part, la première raison est que nous ne connaissons pas tous les règlements de recyclage, ce qui cause un casse-tête pour les entreprises qui gèrent le tri! Par exemple, saviez-vous que les sacs de plastiques sont recyclables seulement s’ils sont regroupés dans un sac?

D’autre part, il y a aussi tous ces emballages avec des matériaux multiples. Même ici, à La Récolte, nous faisons face à même dilemme. Quand un produit nous arrive dans un bel emballage avec extérieur en carton, mais l’intérieur en plastique, c’est vers la poubelle qu’il faut se tourner. Ceci n’est qu’un simple exemple, mais qui démontre aussi que, malgré toutes nos bonnes intentions, la poubelle est, parfois, inévitable.

Ce que nous oublions souvent, c’est que le recyclage, comme toute activité économique, est basée sur l’offre et la demande. Plus la demande de plastique diminue, moins il sera recyclé et hop c’est vers la poubelle qu’il ira! De plus, comme certaines matières sont plus coûteuses à recycler, rares seront les compagnies qui le feront. Il se peut donc que ces plastiques se retrouvent envoyés vers d’autres pays qui leurs donneront une deuxième vie.

En conclusion, le recyclage ne reste pas (et n’est pas toujours) le meilleur choix à faire. En refusant tous les plastiques inutiles, en réutilisant ce que nous avons déjà et en essayant de trier au meilleur de nos capacités, chacun peut empêcher bien du gaspillage !

_________________________

  1. https://news.nationalgeographic.com/2017/07/plastic-produced-recycling-waste-ocean-trash-debris-environment
  2. https://www.ville.quebec.qc.ca/citoyens/matieresresiduelles/recyclage/matieres\_et\_objets.aspx
  3. http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?\_pageid=7237,75369725&\_dad=portal&\_schema=PORTAL
  4. https://outildetri.ville.sherbrooke.qc.ca/matieres/categorie/matieres-recyclables/
  5. https://www.journaldequebec.com/2019/06/25/recyclage-on-est-enterre-sous-le-plastique

Soyez les premiers
à recevoir nos nouveautés,
nos recettes et nos articles.

Limoilou

885, 3e avenue
Québec (Québec)
G1L  2W8

418 523-1616

Lun-Mer
10 h à 18 h 30
Jeu-Ven
10 h à 21 h
Sam-Dim
9 h 30 à 17 h

Montcalm

980, avenue Cartier
Québec (Québec)
G1R 2S1

418 353-1616

Lun-Mer
10 h à 18 h 30
Jeu-Ven
10 h à 21 h
Sam-Dim
9 h 30 à 17 h